Sur le virus de la rhinopneumonie

Pas le coronavirus, mais une épidémie du virus de la rhinopneumonie sévit dans les sports équestres. La Fédération équestre internationale (FEI) a annulé toutes les compétitions internationales jusqu'à fin mars.

Il y a quelque temps, une épidémie du virus de la rhinopneumonie du cheval a été diagnostiquée lors du salon international de Valence. Au moins 4 chevaux présents à Valence sont décédés. Plus de 80 chevaux présentent des symptômes.

Des infections ont également été détectées en France, en Allemagne et en Angleterre entre-temps. Pour freiner la propagation, toutes les compétitions internationales dans 10 pays européens, dont la Belgique, seront annulées jusqu'à fin mars.

"Le virus a plusieurs variantes, les plaintes peuvent varier de plaintes de rhume léger à des symptômes neurologiques graves", explique une porte-parole de la Fédération équestre royale néerlandaise. "Les symptômes neurologiques peuvent entraîner la mort." La plupart des chevaux ont été vaccinés contre la maladie, mais ce n'est pas une certitude à 100%.

La FEI a maintenant envoyé 21 vétérinaires à Valence pour aider les animaux malades et assister les deux vétérinaires locaux. Du matériel d'aide supplémentaire sera également envoyé à la ville espagnole.